BRUNO REIDAL

BRUNO REIDAL - PROFIL copie
| EN DÉVELOPPEMENT |

Un film de Vincent Le Port
Long métrage de fiction
En coproduction avec Capricci

Avec le soutien du CNC (aide à l’écriture) et de la région Nouvelle-Aquitaine (aide à la conception)

Cantal, 1er septembre 1905.
Dans la forêt entourant le petit village de Raulhac, un jeune séminariste de 17 ans décapite un enfant de 12 ans avant de se livrer aux autorités.
En prison, à la demande des médecins qui étudient son cas, Bruno Reidal rédige ses mémoires. Nous les avons retrouvées, accompagnées du rapport des professeurs, dans les Archives d’anthropologie criminelle de 1907.
« Quoique je fasse, les scènes de meurtre sont pour moi pleines de charme… »

mains bruno reidal